La zygène de la filipendule
Ricardo Salvador

 

Isbn : 978-2-918406-18-1

Juin 2011 - 504 pages - 25

 

Egalement en vente

Amazon

Fnac

Autres points de vente

 

 

DOSSIER DE PRESSE

RECENSION PRESSE

Dans l’enceinte d’un zoo en faillite voué à une reconversion en centre de loisirs, un des repreneurs chargés de fermer le site est retrouvé assassiné. Un commissaire – qui souffre d’une homonymie fâcheuse avec un célèbre policier belge – mène l'enquête, aidé en cela par un médecin légiste déjanté et un inspecteur aussi dévoué qu'inefficace.

L'autopsie aboutit à un premier constat improbable : c’est un éléphant qui aurait fait le coup ! Ou un ours… ou peut-être bien les deux ? Mais ce n'est qu'un début, un second cadavre fait bientôt son apparition, puis un troisième...

Dans cette jungle urbaine, tout le monde se retrouve dans le collimateur du commissaire : Nestor, le soigneur du zoo, son frère Pollux, bohème notoire et joueur endetté, le directeur du zoo idéaliste alcoolo, l'ambitieux sous-directeur, les membres du conseil d’administration, Joséphine la femme de service, sorcière à ses heures, et Ginette, la caissière, qui se prépare à une nouvelle invasion teutonne...

Immergé dans un univers où les plus dangereux prédateurs ne sont pas forcément ceux que l'on croit, le policier patauge et l'enquête piétine.

Ajoutez à cela des vautours rigolards, un orang-outan amateur d’équations différentielles, un lama  psychopathe,  un tigre végétarien,  un couple de dendrobates, sans oublier la fameuse "zygène", et vous obtiendrez un roman dé-zoo-pilant...

 

 

 

Livresque du noir : Pitch de l'auteur

L'hebdo du vendredi.com : Humour, ironie et cynisme...

UNWALKERS : Entretien avec l'auteur

Sélection spéciale bonne humeur : les livres qui donnent la patate ! par la librairie Le Bleuet

Un polar qui se déroule dans un zoo où les animaux sont tous suspectés par une équipe d’enquêteurs hautement incompétents, cinglés, parfaits. Le tout relevé par un style truculent et facétieux. Encore une belle trouvaille des éditions Kyklos.

UNWALKERS (22/6/11) : épatant , excellent, c'est la pépite du moi de juin !

Ne vous laissez pas distraire par les sirènes de la grande production, prenez les chemins de traverse, et venez découvrir un grand livre. Alors quoi de neuf allez-vous me dire : un style, un humour bien trempé dans son époque. Vachard à souhait, sans méchanceté gratuite. [...] Satyre exacte de l’être humain, sous toutes ses formes, de l’art à l’économiste, ou vision moderne de notre monde qui n’a pas changé d’un iota depuis qu’on sait marcher… la spéculation en sus, en fin de compte, l’important c’est de rire, le propre de l’humain...

K-LIBRE : "Farce animalière en brousse humaine" par Laurent Greusard

Les polars de MiKa : Difficile de chroniquer un roman aussi riche en aventure, en suspense et en humour. Véritable OVNI littéraire, ou OLNI comme diront certains [...] Entre les jeux de mots et l'écriture raffinée de l'auteur, le roman se voit rempli d'humour du début jusqu'à la dernière page. La zygène de la filipendule est un texte impressionnant, un véritable tour de force dans la littérature contemporaine ... une agréable surprise à ne pas manquer !

Polar, noir et blanc : "La zygène de la filipendule" : un remède contre la morosité !

Les agents littéraires : [...] un divertissement bien agréable et efficace, en ce temps de vacances, pour se détendre les zygomatiques !

Poin-poin.com : Ricardo Salvador est un auteur de roman policier drôle. Drôle comme un zébrâne littéraire. Dans son roman, on ne croise pas de baudet du Poitou, c'est à peu près le seul reproche qu'on puisse lui faire. Ici, les vautours sont rigolards, l'orang-outang, amateur d'équations différentielles, le lama est psychopathe, le tigre, végétarien, et les humains qui les entourent, un brin dépassés par leur condition. Et le commissaire Maigret doit se coltiner cette improbable ménagerie. Ricardo Salvador dirige son zoo d'une main de maître et mérite absolument que vous preniez un ticket d'entrée à la caisse.

Passion de lecteur : Humour, mystère, incongruités et personnages atypiques, jeux de mots, meurtriers supposés des plus improbables et poésié à la Vian ou à la Prévert mais aussi véritable traité animalier. [...] On y parle gros sous, capitalisme sauvage, égoïsme et ses héros sont des plus indolents, intrigants, piqués à la tittérature (Maigret qui se voit affublé d'un adjoint légiste Egoïne et on a l'impression que c'est l'équivalent de Sherlock Holmes et de Watson) et fondamentalement étranges. Jamais plus vous ne visiterez un zoo après avoir fait la connaissance de cette galerie de portraits, parfois caricaturaux des humains qui en font le quotidien et surtout les animaux qui en font l'attraction. Un certain rythme, des échanges plutôt verts, la chute et le dénouement de ces meurtres en série, on ne peut que se prendre au jeu des énigmes et se laissait emporter par cette douce dinguerie et sa qualité à la fois documentaire et policière.

PARTAGE LECTURE

Cassiopée (8-7-11) : [...] vous avez affaire là à un roman sortant de l’ordinaire. Déjanté juste ce qu’il faut, désopilant à souhait, l’humour est omniprésent de différentes manières.

Surprenant par le lieu principal où se déroulent les événements (dans un zoo),
surprenant par son écriture marquée de jeux de « noms » (Monsieur Lapaud-de Loursse, Monsieur Egoïne, médecin légiste qui dissèque les cadavres, …. chacun porte un nom qui est à lire à haute voix pour sourire),
surprenant par les différentes situations, comiques même lorsqu’elles sont dramatiques,
surprenant par le contenu, le fil conducteur,
surprenant par l’humour des comparaisons évoquées (un immense lustre de cristal d’au moins une demi tonne pendait à quatre mètres du sol comme une espèce de vaisseau spatial silencieux et scintillant…),
surprenant car nous faisant sourire avec un langage soutenu, parfois un tantinet suranné (un succès fort mitigé auprès de la susnommée engeance plus encline à béer sur d’émoustillants pectoraux qu’à s’extasier devant une personnalité attachante)….
surprenant, vous dis-je ….

Mélangez intelligemment toutes ces « surprises » et vous vous trouverez devant une bonne tranche de rigolade …. et un livre jubilatoire sortant des sentiers (de zoo) battus ...
Ricardo Salvador a réussi à nous livrer cinq cents pages amusantes, originales ; changeant des « policiers » habituels, maintenant nos sens en éveil par le plaisir des mots, et rien que pour cela, il vaut largement le détour ou la ligne droite pour aller à sa rencontre.

Lalyre (10-7-11) : un polar déjanté à ne pas rater...

Odile (17-7-11) : Ensuite, dès le début du livre, la lecture devient "jouissive" : à chaque page, son lot de jeux de mots, clins d'œil, humour, remarques décalées.

Le motard (28-7-11) : [...]  très agréable, truffé de jeux de mots et de situations hulurbulesques, une intrigue policière marrante et suffisamment bien menée pour que le lecteur ait vraiment envie de connaitre le dénouement, c'est un bon bouquin. Je comparerai un peu aux livres de F Dard (San Antonio) dans la manière de mener l'histoire et l'écriture. Je suis vraiment admiratif pour la capacité de l'auteur à écrire 500 pages dans le même style et sans trop de baisse de rythme, chapeau !

Eric (24-7-11) : [...] un grand bravo aux éditions Kyklos pour leur politique éditoriale, et ce talent à sortir des sentiers battus.

"Lecteur heureux"

 
Bonjour,
Je me permets de vous adresser ce mail car je n’ai pas trouvé une rubrique “lecteurs heureux” sur votre site. J’appartiens à la communauté de lecteurs de Partage et Lecture, et je tenais à vous dire directement combien j’ai apprécié les différentes lectures proposées en partenariat.
Chacun des auteurs pour lesquels j’ai eu le privilège d’être choisie, a été un véritable coup de cœur !  Et chacune de mes critiques rédigée sur le forum en est le témoignage.
Je viens de voir que Ricardo Salvador propose un second livre... j’avais dévoré “Les gens sont méchants” en trois heures, un grand moment de lecture hilare avec cet auteur !!! Dès que mon budget me le permettra, je ne manquerai pas de revenir vers cet auteur...
Voilà, je voulais sincèrement vous remercier pour ces fabuleux moments de lecture passés en compagnie des auteurs à qui vous avez choisi de faire confiance, assurément toujours de très belles découvertes !!!! Bravo, bravo.
Cordialement à vous. Kély (12/6/11)

Accueil Politique éditoriale
Auteurs
Où trouver nos livres Evénements Liens partenaires Contacts
Plan du site