MOP
Mikaël Herviaux

 

Isbn : 978-2-918406-09-9

Juin 2010 - 408 pages - 21€

 

Egalement en vente

 

Amazon.fr

Fnac. com

Autres points de vente

 

 

Dossier de presse

Rencension presse

À bientôt quatre-vingts ans, Pierre-André Tanguy qui, jadis, connut le succès et la célébrité, est un acteur fini, amer, replié sur lui-même. Hanté par la mort de Didou, son meilleur ami, délaissé par sa frivole épouse, oublié par le public, il voit le monde se désagréger autour de lui. Mais sa rencontre avec la jeune Mouna sur un quai de métro  va bouleverser le cours de son histoire.

Au prix d'incessants aller-retour entre passé et présent, MOP nous plonge au cœur d'un Paname en clair-obscur, révélant un paysage urbain tour à tour âpre et tendre, enchanté et chaotique, peuplé de figures singulières, celles des gens dits « ordinaires » : une diva polonaise, un clochard déclamant du Verlaine, un joueur de oud un peu roublard, un médecin épris de femmes girondes, un Chinois sans-papiers... ainsi qu'un mystérieux bluesman.

Et à la croisée de tous ces destins : MOP.

 

 

 

Ouest-France

... Mickaël Herviaux nous livre une galerie de portraits haute en couleur. L’écriture possède le rythme et la liberté d’une partition de jazz, le récit est pétri de références. Le tout avec la fraîcheur d’un premier roman. (Frédéric Hervé, 7/11/10)

Le journal du Centre 

Le Paris grouillant, bruyant et métissé... à mille lieues des clichés de carte postale. (Jean-Mathias Joly, 21/6/10)

Ouest-France - Monterfil 

Amazon **** MOP... un grand moment de bonheur !
Quel bonheur ! une superbe ballade dans Paris, ponctuée de rencontres.. Des histoires qui se superposent et donnent du piment au livre.. L'idée folle de MOP et l'envie que ce soit vrai..
Un livre très tendre, avec de belles tranches de vie.. Un livre rempli d'émotions, qui vous donne l'envie de réfléchir autrement sur votre propre vie...
Très belle oeuvre, bien écrite, plein de références.. A lire sans aucune hésitation.

Amazon**** belle réussite
Une vraie réussite que ce premier roman qui nous propose une galerie de personnages attachants ou/et hauts en couleur qui mêlent leurs destins dans un Paris (en particulier le quartier de Belleville) dont les atmosphères sont très bien restituées . Le style est très fluide , travaillé mais sans excès ce qui rend la lecture très agréable ; avec en prime au coin d'une page le trait d'humour ou d'humeur qui semble être la signature de l'auteur . Ceux qui aiment des écrivains tels que Fallet ou Pennac devraient trouver leur bonheur dans ce roman.
Bref c'est parfumé , gouleyant avec un final subtilet persistant : à consommer sans modération !

Amazon***** Excellent
Un atmosphère parisien, bien éloigné des cartes postales... Une trame sociale telle que l'on souhaiterait qu'elle ne demeure pas utopique. Des personnages attachants... Bref, un roman qui ne s'oublie pas. Le deuxième est attendu avec impatience !

Fnac***** A découvrir absolument
On ne s'ennuie pas dans ce roman ! On navigue dans Paris et on voyage dans les époques à travers la vie du personnage central. Les références musicales, littéraires et picturales ne manquent pas sans pour autant alourdir le style et nous assommer. Elles sont distillées par petites touches... Et puis, l'histoire qui nous est racontée est pleine d'espoir et d'humanité. Le roman se lit vite malgré son volume. N'hésitez pas !

Fnac***** Un excellent moment
De tout ce que j'ai apprécié dans ce roman (l'idée de base, le style, les personnages, la grande culture de l'auteur...), je crois que c'est l'état des lieux, dressé sans concession, qui m'a le plus marqué. Je le recommande absolument à tous ceux qui n'ont pas peur de se confronter au Paname du XXIème siècle.

Partage Lecture

[...] Et pour servir d'écrin à cette histoire d'une profonde humanité, l'écriture de  Mikaël Herviaux  nous emporte, nous envoûte, criante de vérité dans ses flambées d'argot, pénétrante par sa richesse. J'ai été soufflée par la qualité de ce texte, par son fini impeccable, par ses sonorités chantantes. J'ai entendu pleurer la vielle, ronfler la bandonéon, monter la voix de cristal d'Aïssatou. J'ai senti mon cœur de serrer et bondir au rythme des déceptions et des espoirs de cet homme né une seconde fois.J'ai dévoré ce livre, je l'ai adoré, et je l'ai refermé à regret. (Saphyr, 29/5/10)

[...] L'histoire se met surtout au service de la plume de l'auteur. En effet, voilà un écrivain qui a un style vraiment personnel, un peu comme ces chanteurs qui ont une couleur vocale unique et que l'on reconnaît immédiatement. Le vocabulaire est choisi, l'auteur joue avec les sonorités des mots, le tout est mâtiné de quelques touches d'argot qui nous font d'autant mieux savourer le Paname d'hier et d'aujourd'hui. On sent que chaque mot a été minutieusement réfléchi, pour nous faire ressentir au mieux les choses et pour s'accorder savamment aux autres dans une harmonie extrêmement réussie. L'auteur n' a pas son pareil pour dépeindre en quelques coups de pinceau les personnages hauts en couleurs qui peuplent son roman, pour planter en quelques mots judicieusement choisis, un décor, une atmosphère. Le ton est incisif, dénonciateur parfois des excès de notre société, il y a de l'humour, de l'émotion, des moments pleins de poésie, bref, la vie quoi... mais une vie extrêmement bien écrite, et bien joliment mise en scène ! (Laetitia, 13/6/10)

Accueil Politique éditoriale
Auteurs
Où trouver nos livres Evénements Liens partenaires Contacts
Plan du site